AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Silfy
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: ⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳   Sam 28 Nov - 19:48

La neige s’était arrêtée de tomber, mais le froid persistait. Un homme marchait avec aisance, avançant dans les couloirs étroits, les flambeaux aux murs s’allumant sur son passage. Il avait du mal à se réchauffer car il avait du attendre des heures que les cavaliers reprennent leurs chevaux et s’en aillent du bastion. Foy Dupont, agent de la Brigade des Contes, n’était pas là pour une simple visite, mais bien pour exécuter des ordres. Il atteignit alors la grande salle aux colonnes immenses et aperçut, appuyée contre un pilier, la Reine Noire exténuée, blessée à l’épaule.

- Salut Reine Noire, salua Foy amicalement.

- Vous ? Je m’attendais à tout sauf à vous.

- Comment savez-vous qui je suis ?

- Je ne suis peut être qu’un pion pour les Ténèbres, mais je ne suis pas stupide !

- Soit., répliqua Foy. Vous savez pourquoi je suis ici, alors.

- Je n’ai pas peur, je m’y suis préparée, lança la Reine Noire, le regard vif.

- Ah oui ? Je sens que cette mission va encore être ennuyeuse. Vous pourriez essayer de me supplier un peu. Ca m’amuserait.

-N’y comptait pas ! Mais avant d’exécuter la sentence, j’aimerai savoir pour qui vous agissez aujourd’hui. La brigade ? Ou le clan des Ténèbres ?

- Et bien, question difficile, avoua Foy. Je répondrai un peu des deux, même si la sentence qui vous attend m’a été dictée par la Brigade. Vous devriez être effrayée !

- Pour la première fois de ma vie, je sais ce que je désire et j’ai choisi comment terminer l’histoire. Je suis prête aujourd’hui.

- Pff, souffla Foy, vous n’êtes pas amusante. Mais bon. Soit condamnée à chausser des escarpins de fer rougis au feu et à danser jusqu´à ce que mort s'en suive, récita Foy en lisant la formule dans un petit calepin nommé « guide du bon agent »

Alors qu’un nuage rougeâtre se posa aux pieds de la méchante Reine, Foy s’éloigna, jetant un regard derrière lui. D’habitude, il entendait des cris, des supplications, là rien, elle souriait. Il ne la comprenait pas. Sa mission accomplie, il rechercha le miroir magique qui dévoilait la vérité.

- Ah, tu es là ! Alors, voyons. Miroir magique, qui est la fille du roi actuel de l’union de la Lumière ?

« La princesse Whilenmina Filadelf, fille unique du roi des sorciers de la Lumière. »


Son image se dessina sur la glace.

- Elle est plutôt belle, un regard perçant et envoutant, des formes généreuses bien placées, comme je l’imaginais d’une fille de roi. Où se trouve-t-elle ?

« Je ne puis le révéler car une magie puissante l’entoure, la cachant de mon reflet. »

- Alors, tu ne m’es d’aucune utilité, répliqua Foy

Après ces mots, il détruisit le miroir. Puisqu’il ne lui servirait pas, autant qu’il ne le soit pour personne, se disait-il. Il saisit son téléphone portable et composa le numéro de la seule personne qui travaillait pour lui : Eleane. Il lui indiqua tout ce qu’il venait d’apprendre et lui transmit la description précise de la Princesse Whilenmina Filadelf tel qu’il l’avait aperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdesilf.forumactif.org
Silfy
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: ⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳   Sam 28 Nov - 19:52

Dans une des nombreuses forêts d’Estoryana, une tribu vivait à l’écart de la civilisation, cachée de tous. C’est à cet endroit que se trouvait Eleane lorsque son maître l’appela.

- Très bien. Oui maître. Cette information va m’être très précieuse. Oui, je suis également sur une piste, mais je ne veux vous induire en erreur. Oui, dès que j’obtiens de plus amples détails, je vous préviendrai. Passez une bonne nuit, Maître, termina Eleane avant de raccrocher son téléphone.

- Toujours aux pieds de ton maître, Eleane ?

Elle se retourna et aperçut le chef de la tribu appuyé contre un arbre. C’était un vieil homme quasi-chauve, encore très vigoureux, mais beaucoup moins agile que dans le passé.

-Ce n’est pas ce que vous croyez, confia Eleane. Je veux l’aider, c’est un homme bon.

- Qu’a-t-il fait pour toi Eleane, à part t’utiliser à ses fins ? interrogea le Chef.

- Vous ne pouvez pas comprendre, expliqua-t-elle. Je dois partir. La fille que je cherche se nommerait Whilenmina. Mon enquête va pouvoir enfin être sérieuse.

- Whilenmina ? Une jeune femme de ce nom a été perçue près du village, à 15 km d’ici.

- Vraiment ? Que cherchait-elle et où se dirigeait-elle ? s’impatienta Eleane.

- Aucune idée. Je sais seulement qu’elle voyageait en compagnie d’un homme. Elle est passée ici il y a déjà 2 jours.

Eleane avançait dans sa mission bien plus vite qu’elle ne l’aurait espéré. Connaître son nom allait lui permettre d’avancer à grand pas. La nuit commençait à peine à tomber dans cette contrée, les étoiles ne brillaient pas encore de mille éclats, comme des poussières de diamants, la lune ronde et pleine n’allait pas tarder à illuminer la plaine s’étendant devant la jeune fille. Elle allait encore passer une nuit loin son maître. Bien qu’il lui ait offert un appartement sur Terre, elle préférait vivre avec la tribu Lobo, à Estoryana. Depuis la disparition de sa famille, les Lobos étaient les seuls à vraiment comprendre ses sentiments et ses attentes, elle leur devait tout. Elle festoya avec eux toute la nuit, chantant et dansant autour de l’immense feu, dégustant le gibier chassé à la broche, avant de s’assoupir avec les autres devant la chaleur des braises encore fumantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdesilf.forumactif.org
Silfy
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: ⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳   Sam 28 Nov - 19:54

Après avoir raccompagné Blanche Neige au palais, Lucca et Cali reprirent un portail pour la Terre. Elles arrivèrent devant l’immeuble de Cali au bout d’une quinzaine de minutes plus tard.

- T’aurais pu me donner ta part alors vu que tu ne la souhaitais pas ! bouda Lucca

- Mais enfin, Lucca. Je n’ai pas aidé la Reine pour de l’argent, expliqua Cali. Et puis, la monnaie d’Estoryana n’est pas valide sur Terre, je ne vois pas l’intérêt de la percevoir.

- Ben moi, j’en avais besoin ! Mais bon, c’est trop tard maintenant… Au fait, tu veux qu’on parle de… de ce qu’à dit le miroir ?

- Non… Merci Lucca, mais je préfère en rester là.

- Si ta mère est en vie, tu as le droit de savoir ce qu’elle est devenue depuis tout ce temps ! Tu devrais en parler à ton père ! suggéra la gitane.

- Peut être… Mais je suis fatiguée ce soir. Je ne veux qu’une chose, rentrer chez moi et me coucher.

- Comme tu veux, se résigna Lucca. Après tout, si tu veux vivre dans le mensonge, c’est ton problème !

- Exactement ! Tu veux venir boire un verre, Lucca?

- Non, je dois retourner au magasin. Je vais vérifier mes réserves maintenant car demain je retourne au pays pour racheter des ingrédients. Si tu veux, on se voit demain matin au café, proposa- t-elle.

- Ca marche. A demain !

Elles se quittèrent devant l’immeuble. Elles étaient épuisées, après tout, en une journée complète, elles avaient sauvé le royaume d’Emrodia d’une menace Ténébreuse. Malgré le manque de sommeil, Lucca était très heureuse de cette journée. Elle n’avait revu Cali qu’il n’y a que 2 ans après 5 années d’absence volontaire. Leurs sorties, leurs discussions, leurs secrets, tout lui avait manqué. Les sorciers détestaient les chasseurs de vampires, mais leur enfance commune avait créé un lien inébranlable entre les deux amies. Pour Lucca, la timidité, la franchise, la bonté, et toujours l’air de fille coincée de Cali la rassurait de constater qu’elle n’avait pas changé. Arrivée devant chez elle, Lucca se souvint que, comme tous les soirs, une surprise de taille l’attendait, et cela durait depuis deux ans. A peine avait-elle mis un pas dans son commerce qu’elle sentait leurs pensées et leur présence autours d’elle. Les vampires la guettaient ainsi dans l’ombre, espérant cette fois la vaincre. Mais, comme chaque soir, Lucca les vaincra sans mal et s’étalera de tout son long dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdesilf.forumactif.org
Silfy
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: ⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳   Sam 28 Nov - 20:01

Cette journée avait également été très éprouvante pour Cali et pas seulement physiquement. Tant de questions sans réponses restaient en suspension. La présence de ces buveurs de sang, l’apparition de cet odieux voisin, et surtout la résurrection soudaine de sa mère, Cali ne cessait de ressasser les événements de son périple. Elle se rappela du jour fatidique où le Grand Roi Jean Filadelf des sorciers de la Lumière lui-même était venu lui déclarer la mort de sa mère Dalhia à elle et à son père. « Il n’aurait pu nous mentir ! » se disait-elle. D’un autre côté, le miroir ne pouvait dire que la vérité. Elle ne savait plus où elle en était, elle ne voulait plus y penser, mais tout se chamboulait dans sa tête et il lui était impossible de faire abstraction de toutes ses nouvelles informations. Les portes de l’ascenseur s’ouvrir, tellement absorbée dans ses pensées, elle ne surpris même pas son voisin se tenir devant elle et comme une idiote, elle lui fonça dessus. Sous le choc, elle trébucha, entrainant le jeune homme dans sa chute.

- Vous allez bien Miss Slemens? questionna Foy

Mais Cali ne répondit pas, toujours plongée dans ses réflexions. Elle ne réalisait même pas qu’elle était couchée sur le sol, son voisin Foy Dupont allongé au dessus d’elle.

- Vous voulez qu’on reste dans cette position ? Moi ca ne me gène pas, mais si quelqu’un passe, ca va jaser dans tout l’immeuble.

Toujours aucune réponse. Le caractère plus que passif de la jeune femme vint à inquiéter Foy qui n’attendait qu’une réplique piquante en guise de réponse.

-Oula, ca ne va vraiment pas bien vous ! Pas d’injures, pas de gifles.

Il se releva et lui tendit la main pour l’aider à remonter sur ses jambes. Elle l’attrapa sans réfléchir et se laissa tirer, le regard vide, les lèvres entrouvertes.

- Vous voulez que je vous conduise à l’hôpital ? demanda Foy d’une voix douce et concernée.

Mais rien n’y faisait, elle restait appuyé contre lui sans la moindre petite réaction. Alors il tenta le tout pour le tout.

- Vous voulez entrer chez moi et passez une nuit torride dans mes bras ?

- … Hein ? Quoi ? Mais vous êtes dingue !! se reprit Cali

Elle se dégagea de son emprise, le foudroyant du regard. Soudain, elle comprit qu’il plaisantait, son sourire ne pouvait la tromper. Aussi incroyable que cela puisse paraître, sa stupidité avait réussi à la faire sortir de son coma intellectuel. Cali était alors effroyablement génée.

- Je.. Euh.. Je dois rentrer chez moi. Bonne soirée.

- Vous êtes sur que ca ira ? J’invite une jolie fille dans mon humble demeure, si vous souhaitez vous joindre à nous Miss Slemens, ca ne posera aucun problème.

Elle supposa qu’il attendait son courroux, un peu comme on attend impatiemment le manque pour pouvoir reprendre sa dose de drogue, mais elle se retourna et sourit simplement.

- Je préfère rester seule ce soir, mais c’est très gentil de m’avoir proposé. Ah juste une chose, essayez de ne pas émettre trop de bruit quand elle « passera une nuit torride dans vos bras. »

Sur ce, elle referma la porte et se laissa accueillir à patte ouverte par son chien Merlin. Elle s’affala par la suite dans le canapé, amusée par ce qui venait de se produire deux minutes plus tôt dans le couloir, contrairement à Foy qui restait comme deux ronds de flans. Il s’attendait à une gifle, ou au moins à un mot plutôt méchant, mais non, rien de rien. Complétement surpris, il en vint à parler seul dans le couloir

- Mais qu’est ce qui lui a pris ?? Ce n’est pas que je m’en fais pour cette pimbêche mais ca me turlupine. Et puis que faisait-elle à cette soirée dans le royaume d’Emrodia. Ca m’a grandement intrigué, surtout son joli corset. Elle mérite peut être d’être observée physiquement parlant finalement. Par contre, elle est tout de même très mystérieuse. Aucun terrien n’aurait pu accéder à Estoryana et aucun de ses habitants n’aurait entrepris un voyage vers la Terre. Se pourrait-il que …

- Salut beau gosse ! On parle seul ?

Une délicieuse créature, selon les critères du tombeur, sortit à cet instant précis de l’ascenseur. Elle jouait avec une mèche de cheveux et se dandinait sur ses hauts talons aiguilles.

- Salut ma beauté. Je t’attendais justement.

- Hum, tu m’as l’air tendu dis donc. Ca ne va pas ça, allez, viens que je te décrispe mon mignon.

Il la saisit par la taille et la colla contre son torse. Elle était si facile à conquérir, à apprivoiser, estimait- il. Ils se dirigèrent dans la cuisine, et commencèrent la fête privée. Au bout de deux minutes, elle le délaissa pour s’engouffrer dans la chambre, lui en interdisant l’accès pendant quelques secondes. Assoiffé, Foy se servit une bière en cannette imbuvable, comme la plupart des filles qu’il fréquentait d’ailleurs, et celle qui le rejoignit finalement dans sa chambre ne faisait pas exception. Pourtant, il s’amusait comme un dingue, il faillait dire que la solitude n’était vraiment pas sa tasse de thé, alors qu’importe leur côté féminin agaçant, il continuerait à chasser toutes ses proies des nuits, et sans se vanter, il ne se trouvait pas mauvais dans ce domaine voire plutôt doué. Mme Mime, la chatte noire aux allures de lady, s’était lassée de ce ballet incessant de filles. Néanmoins, elle sentit un changement dans le comportement de son maître, elle qui dormait à poing fermé chaque soir ne cessait de le zieuter. Elle avait raison, d’habitude, Foy prévisualisait la tenue sexy que portait la panthère et vaticinait la position des draps au petit matin, seulement, son intellect bloquait encore sur les courbes de la voisine. Il ne l’avait jamais remarqué jusqu’à aujourd’hui en réalité. Toutefois, la poupée Barbie à la poitrine siliconée de cet unique soir lui remit vite les idées en place, du moins, jusqu’à ce qu’il s’endorme d’épuisement dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdesilf.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳   

Revenir en haut Aller en bas
 
⏳ Chapitre 1 : Blanche Neige ou Neige Blanche ⏳
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chasse neige
» Râteau, un comme la neige, hihi
» Autun sous la neige; 19 décembre 2009
» Une vie de bonhomme de neige
» Sicard snowmaster soufleuse a neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires d'une Sylphide :: Mes Histoires :: Les Temps Contés-
Sauter vers: